Le moment 68 et la réinvention de l'Acadie /

La distance et les barrières linguistiques n'ont pu empêcher le mouvement étudiant nord-américain de former une incarnation locale en terre acadienne, culminant dans une participation enthousiasme au « moment 1968 » planétaire, avec une saveur originale toutefois, qui changera profondément la c...

Full description

Saved in:
Bibliographic Details
Main Author: Belliveau, Joel (Author)
Format: eBook
Language:French
Published: [Ottawa] : Les Presses de l'Université d'Ottawa, [2014]
Series:Collection Amérique française.
Subjects:
Online Access:CONNECT
CONNECT
Table of Contents:
  • COVER; TITLE PAGE; REMERCIEMENTS; INTRODUCTION; Les mouvements étudiants acadiens des années 1960: une force de gauche ou d'affirmation nationale ?; CHAPITRE PREMIER; Les Trente Glorieuses ou Le projet national acadien à la croisée des chemins; L'élite définitrice acadienne « traditionnelle » et ses institutions; Des étudiants tournés vers la tradition, à l'image de leur société; Les Trente Glorieuses et le « beau risque » des réformateurs; CHAPITRE 2; La naissance d'une sphère étudiante autonome à Moncton, 1957‐1966.
  • Les Trente Glorieuses : un contexte propice à l'apparition des mouvements étudiantsDe nouvelles idées gagnent le milieu universitaire; La naissance d'une nouvelle sphère sociale en Acadie; Une première prise de parole au nom de l'Acadie; Une confrontation directe avec les associations nationalistes des adultes; Une nouvelle identité étudiante; L'autonomisation accrue de la sphère étudiante de Moncton; Sur la représentativité de Liaisons; Les causes de l'apparition du militantisme; « Rallier » la jeunesse acadienne ?; La mort prématurée des organisations étudiantes acadiennes régionales.
  • Premières tentatives de récupération du mouvement de MonctonL'organisation du Ralliement de la jeunesse acadienne; L'AEUM organise la sphère étudiante... provinciale; CHAPITRE 3; Un premier mouvement étudiant libéral-réformiste, 1964-1967; Le « moment Robichaud » ou l'âge d'or de l'idéologie de la participation; La bonne entente néo-brunswickoise à l'épreuvedes conflits linguistiques canado-québécois (1963-1967); Des frictions émanant de la sphère de l'éducation, 1959-1967; « À bas la Patente » : iconoclasme et lutte pour le pluralisme idéologique en Acadie.
  • La complicité et l'encouragement de professeurs iconoclastesRoger Savoie; Camille-Antoine Richard; La religion et la question nationale; La mise au ban des traditions et des symboles nationaux; La lutte contre « la Patente »; L'affirmation de l'idéologie politique participationniste; Une volonté de redéfinir le nationalisme mais pas de la part des jeunes; L'État réformateur : la voie du progrès; Peu d'intérêt pour la question linguistique; Un engagement sans équivoque dans les luttes étudiantesnord-américaines; CHAPITRE 4.
  • « L'esprit de 1968 » et la naissance du deuxième mouvement étudiant de MonctonLes mutations de la nouvelle gauche nord-américaine, 1964-1968; L'esprit de 1968 à Moncton; Une incarnation locale d'un phénomène global; L'étincelle; Langue et inégalités sociales : deux thèmes, un combat ?; Un moment de réflexion sur la langue; Une guerre de relations publiques avec le conseil municipal; Un moment de réflexion sur l'égalité socioéconomique; L'union des luttes linguistique et sociale; La transformation du rapport aux anglophones; Un nouveau rapport à l'État; L'Acadie comme communauté primordiale.